Elina KASTLER

Née en 1996 aux Lilas

Vit à Lille – Étudie à Tourcoing.

Après un parcours de théâtre en tant que comédienne en parallèle d’études cinématographiques, c’est finalement vers les questions propres aux images et aux représentations que je décide de m’orienter. Que voyons-nous réellement ? Le monde est-il fait d’une seule facette ou ne décèle-t-il pas d’une pluralité de représentations ? Amener à voir autrement et ouvrir des perceptions nouvelles sur la question du regard, tel est l’enjeu de tous mes travaux plastiques.

Ces interrogations peuvent se retrouver dans un travail cinématographique ou photographique, dans des installations ou des ateliers. J’entends  développer ces questions tant sur le plan plastique que théorique.

Formation :

2019 – 2021 : Préparation du Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP).  Filière Ar+image, École Supérieure d’Art du Nord-Pas-de-Calais Dunkerque-Tourcoing, site de Tourcoing.

2019 : Obtention du Master Professionnel – Didactique de l’image à l’université Paris 3, La Sorbonne Nouvelle.

2018 : Formation à l’école de narration Why Stories, Paris.

2014-2017 : Licence de cinéma audiovisuel à l’université Paris 3, La Sorbonne Nouvelle.

2015-2017 : Formation de théâtre au Conservatoire du XIXème arrondissement de Paris.

2014-2015 : Formation de théâtre à l’école Auvray-Nauroy.

Expositions et Spectacles :

Novembre 2019 : Contemplation, vidéos, 3min50, et Les Mains, série photo, à l’EXPO FLASH, dans la Galerie Commune de l’Ecole Supérieure d’Art du Nord-pas-de-Calais Dunkerque Tourcoing, site de Tourcoing .

Mars 2019 : La Trappe, dispositif d’installations plastiques, sonores et visuellesédition II, dans un lieu privé au Kremlin-Bicêtre.

Novembre 2018 : La Trappe, dispositif d’installations plastiques, sonores et visuellesédition I, dans un lieu privé au Kremlin-Bicêtre.

Juin 2018 : Les Mains, série photo autour des manifestations du printemps 2018, au Centre Pompidou en partenariat avec des étudiants des Arts Décoratifs de Paris et de La Sorbonne.

Juin 2017 : Désillusion, court-métrage, 4’27, projection lors du festival Objectif Censier, à l’université Paris 3-La Sorbonne Nouvelle. 

Mars 2017 : L’Iliade, mise en scène de la pièce d’Alessandro Barrico, sous la direction de Luca Giaccomoni, 15min, au Théâtre Paris Villette.

Juin 2016 : Je Tends, performance autour du poème Je Tends, au conservatoire du XIXème arrondissement de Paris.

Juillet et Aout 2015 : Chantecler d’Edmond Rostand, interprétant divers personnages, en tournée avec la Compagnie des Lueurs dans toute la France.

Courts-métrages / Installations :

Contemplation, installation comprenant une vidéo, 3min50, 2019.

Sosuke, court-métrage de fiction tourné au Japon, 12min, 2019. Lien 

La Trappe, dispositif d’installations plastiques, sonores et visuelles, 2018

Le Journal d’Ana, carnet rassemblant collage, photos et récit, 2018.

Désillusion, court-métrage, 4min27, 2017.  

Ateliers :

Imag(in)er l’université, atelier de collages, photos et vidéos, janvier 2019, à l’université de Paris 3, la Sorbonne-Nouvelle.

Se réinventer le Collège, atelier d’éducation à l’image, mars à juin 2018, au Collège REP+ Utrillo, à Porte de Clignancourt à Paris.

Présentation d’une oeuvre : Contemplation 

Contemplation est une installation vidéo qui cherche à explorer le rapport à l’image, ayant pour motif un parallèle entre les personnes ayant une déficience visuelle ou étant aveugles. Cette installation joue sur ces altérations de perceptions pour offrir un autre regard sur un espace et un environnement connu. A la manière de Antoine Stern dans son film San Francisco, ce film explore la ville sous un regard altéré par une vision que seule le cinéma permet d’avoir à l’aide des réglages de la caméra, des effets du montage et des enjeux sonores et lumineux .

Il est inspiré du mouvement psychédélique pour tenter d’explorer un nouveau rapport à ce que nous voyons au quotidien, et ouvrir ainsi de nouvelles perceptions.

Visuels :

Désillusion, Court-métrage, 4’27, 2017

Désillusion, Court-métrage, 4’27, 2017

Désillusion, Court-métrage, 4’27, 2017

Sosuke, 12 min., court-métrage tourné au Japon, 2019.

Sosuke, 12 min., court-métrage tourné au Japon, 2019.

Sosuke, 12min., court-métrage tourné au Japon, 2019.

Les Mains, série photo, exposition au Centre Pompidou, juin 2018.

La Trappe, installation visuelle, sonore et plastique, au Kremlin-Bicêtre, 2018.

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.