Louis BAZIN

Né en 1995 à Saint-Martin-Boulogne, France.

Vit et étudie à Tourcoing, Ecole Supérieure d’Art du Nord-pas-de-Calais Dunkerque, Tourcoing, site de Tourcoing.

Ma recherche, tant plastique que théorique, porte sur la question des végétaux. Je cherche à  confronter le spectateur à la destruction de notre nature, que cette destruction soit volontaire ou non. A travers mes réalisations plastiques, le spectateur est conduit à faire face à différentes installations : vidéographiques, photographiques, sonores et sculptures.

 

Formation :

2014 – 2015 : Faculté d’Histoire Géographie, ULCO, Boulogne-sur-Mer.

2015 – 2016 : Classe préparatoire aux Ecoles Supérieures d’Art, Calais.

2016 – 2019 : Ecole Supérieure d’Art du Nord-pas-de-Calais Dunkerque-Tourcoing, site de Tourcoing.

2019 : Obtention du diplôme national d’art, à l’Ecole Supérieure d’Art du Nord-pas-de-Calais, site de Tourcoing. Avec Félicitations du Jury.

2019 – 2021 : Préparation du Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP).

Filière Ar+image, Participation au Programme de recherche Arts et Sciences (PRIST). Ecole Supérieure d’Art du Nord-Pas-de-Calais Dunkerque Tourcoing, site de Tourcoing. 

Expositions :

2017-2019 : Expositions Flash, Galerie 36 bis, Ecole Supérieure d’Art du Nord-pas-de-Calais Dunkerque Tourcoing, site de Tourcoing. 

2019 : Air fictions, Galerie commune, pôle Arts Plastiques, Tourcoing. Exposition réalisée dans le programme de recherche PRIST, Arts sciences, conduit par l’ESA en partenariat avec le Labex CaPPA, physique et chimique de l’atmosphère. Du 28 février au 15 Mars 2019. Pièce présentée: Capulus, installation en bois, plexiglas, végétaux et Led, 200 x 100 cm.

Publication:

Louis BAZIN, « Capulus », in cat. Air Fictions, Editions de l’Ecole Supérieure d’Art du Nord-Pas-de-Calais, Tourcoing, p. 20.

Description de la pièce Capulus

Le projet intitulé Capulus est un parallélépipède rectangle dont les faces sont en plexiglas blanc laiteux de 200 cm de haut sur 100 cm de large. Dans cette boite, j’ai reconstitué un biotope prélevé au préalable dans une forêt liée à mon enfance. 

De part la spécificité du plexiglas et grâce à l’utilisation de la lumière dans cette boite, le spectateur ne peut voir que la silhouette des plantes mourantes. Capulus signifie cercueils en latin. Ces plantes sont ainsi dans leur sarcophage et le spectateur contemple cette nature morte sur le long terme sans avoir l’opportunité d’y intervenir pour les sauver. Pour de nombreux spectateurs, l’image crée par la lumière semble inquiétante, ce qui est volontaire et souhaité de ma part puisque le projet est une métaphore de ce qu’il  se passe actuellement avec la destruction de notre flore.

 

Louis Bazin Capulus, Installation végétale, 2019. Exposition Air Fictions, Galerie Commune, Esä Tourcoing.
Louis Bazin Capulus, Installation végétale, 2019. Exposition Air Fictions, Galerie Commune, Esä Tourcoing.
This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.