Soumaya Menouar – Stage avec Thiago Antonio

Soumaya Menouar,

Rapport sur le stage effectué en février et mars 2018.

Auprès de Thiago Antonio Mendonça de Sousa,
(désigné ici par Thiago)
Artiste étudiant au Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains,
Pour l’aide à la décoration sur le court-métrage intitulé “Film”.

Photographies du tournage du film Titre, ©Thiago Antonio

—–
Le stage s’est déroulé en deux temps :

Du 07 au 09 février 2018, il s’agissait d’un déplacement à Paris. J’ai travaillé pour la décoration en amont du tournage “Film” de Thiago, auprès de Bianca Dacosta, cheffe décoratrice du film, étudiante Erasmus en scénographie à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.

Du 19 février au 02 mars 2018, j’ai intégré de l’équipe de tournage de Thiago, équipe composée à cette période de :Thomas Guené, Lilou Perrot, Hernan Frayssinet, Nicolas Berling, Valentine Gelin, Bianca Da Costa, Olivia Leviez.
Il s’agissait d’un travail à temps plein, mais discontinu, avec des horaires parfois de nuit : ce qui était essentiel pour l’atmosphère de certains tournages.
Les différents lieux de tournage de “Titre”, étaient tout aussi variés. Par exemple, nous avons tourné en intérieur, extérieur dans les communes de Tourcoing, Roubaix, Villeneuve d’Ascq et au Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains. Étant responsables de la décoration avec Bianca, nous étions aussi missionnée en amont du tournage, pour préparer les lieux : repérer des objets de décoration, en créer de toute pièce, en arranger et composer les scènes.

—–
Contexte général du stage

Depuis septembre je suis en Ar+image en projetant d’intégrer le Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains – dans un an. Le Fresnoy est un établissement de formation artistique audiovisuelle. Il propose à des jeunes artistes, un cursus artistique et la production de deux oeuvres en deux ans. La première année il est de coutume de réaliser une production cinématographique. La filière Ar+image nous permet, en nous proposant des temps pédagogiques, d’approcher progressivement cette institution.
Réaliser un stage avec un artiste étudiant est une opportunité que nous propose le Fresnoy. Durant les conférences, ateliers et projections de films, j’ai croisé Thiago Antonio, «artiste, poète, brésilien». Il a un cursus cinématographique au Brésil, puis aux Arts Décoratifs de Paris. Maintenant il est artiste-étudiant au Fresnoy, Promotion Michelangelo Antonioni ( 2017 – 2019 ).
Ses productions plastiques allient proses, semances et constellations dans un univers onirique, poétique et méditatif. Sa démarche et sa personnalité m’ont intéressée et questionnée car elles interrogent mes recherches théoriques. De plus, la vidéo est un médium que j’expérimente dans ma pratique, j’ai voulu découvrir l’univers d’un tournage, en me projetant pour la suite.

—–
Présentation du stage

Thiago a voulu tourner ce film avec une petite équipe : deux acteurs, un chef opérateur, un assistant régie, une ingénieure du son, une cheffe décoration, et moi, en temps qu’assistante décoration. Ma mission était d’assister la chef décoratrice. Aussi sur ce tournage, j’ai pu voir que nous étions tous polyvalents, grâce à la disponibilité et l’investissement de chacun.
Bianca Da Costa, étudiante en scénographie en Erasmus à l’ENSAD à Paris, gérait toute l’ambiance du film pour la faire correspondre à l’univers de Thiago. Mes missions consistaient donc à l’aider dans cette optique et m’assurer qu’il ne manquait rien. Avoir un esprit d’initiative pour prendre des responsabilités était important, mais sans déborder sur les choix de Bianca. L’équilibre à trouver était de ce fait parfois difficile. Thiago quant à lui m’a confié d’autres tâches comme la réalisation du storyboard, ou gérer la machine à fumée. J’ai pu, en étant investie et attentive, participer à des missions totalement variées.
Pour la réalisation des décors, une de mes missions principales fut la réalisation d’un livre en reliure traditionnelle de taille disproportionnée. La réappropriation de mes connaissances en reliure m’a apporté davantage de confiance et d’inspiration pour des futurs projets.

La décoration jouait un rôle très fort dans l’ambiance du film. Le travail était donc riche. Il allait des repérages, à l’achat de matériaux. Être à l’affût de tout objet, à plein temps, pour se les procurer, était aussi important que penser à des objets créatifs presque ésotériques. Il s’agissait là de les fabriquer de toute pièce, ou user d’imagination pour les recomposer. Mes années d’expérience en Arts étaient totalement réinvesties. Les techniques allaient du stylo 3D, au collage, à la peinture sur tissus ou à la semence de graines. La composition des ambiances comme des tableaux pour chaque scène en était l’aboutissement. Tout était à anticiper, tout en laissant la place à une certaine spontanéité.

En effet, l’importance du hasard et de celle de la spontanéité jouaient un rôle important la mise en oeuvre du film de Thiago. Intégrer une équipe, c’est aussi partager des points de vue et méthodes de travail. Travaillant sur la question de la subjectivité, ce stage m’a beaucoup apporté, et questionnée sur mes propres points de vue.
Assister l’équipe sur la décoration demande des capacités en terme de relations sociales mais aussi des compétences techniques et plastiques. Cela demande d’être à l’écoute des besoins de l’équipe, en étant, disponible et polyvalent. Apprendre et contribuer sont les maîtres mots.
Il s’agit de mon stage de DNSEP Année 4.

Je remercie Thiago Antonio, qui m’a invité à partager cette expérience de tournage au sein de toute son équipe. Je remercie Bianca Da Costa avec qui nous avons eu des échanges intéressants et constructifs autour de la décoration du court-métrage et des questionnements autour de l’appréhension de ce travail.

Je remercie le Fresnoy, et toute son équipe, je pense notamment à Katell Paillard, chargée de production, qui a assuré le bon déroulé de cette expérience.

Ecole Supérieure d’Art du Nord-Pas de Calais Dunkerque/Tourcoing.

Teaser de “Film” : https://vimeo.com/274971607

—–

Pour information et bien que je ne détaillerai pas ici ce stage, j’ai effectué par la suite un travail auprès de Gaëtan Robillard.
Dans une optique de recherche tant personnelle que professionnelle, je cherche à affirmer ma pratique artistique. Dans ce sens et pour mieux appréhender le Fresnoy et le monde professionnel de l’art, j’ai choisi de poursuivre un deuxième stage avec Gaëtan Robillard, artiste étudiant au Fresnoy, promotion Chris Marker, en 2011/2013. Il y avait notamment présenté “En recherchant la vague” en 2013. Nous avons travaillé un projet dans la continuité de sa démarche plastique, un travail avec des ingénieurs autour de l’algorithme et de la génération d’images.

This entry was posted in Non classé, Stages. Bookmark the permalink.